5 astuces pour réussir votre investissement en loi Duflot

par Jennifer Dans Actualités

Entrée en vigueur depuis le 1er Janvier 2013, la loi Duflot permet d’investir dans un logement, dans l’objectif de le louer, et donc de bénéficier d’une réduction d’impôts allant jusqu’à 18% du prix du bien. Cet investissement peut être très rentable à condition de bien investir… Nous vous proposons donc 5 astuces pour réussir votre investissement !

1. Bien choisir l’emplacement

La ville dans laquelle vous allez investir est le critère le plus important pour votre investissement Duflot ! En effet, nous vous conseillons de choisir une grande ville ou une ville en périphérie d’une grande ville : les demandes locatives y sont fortes et les bassins d’emploi importants. Votre bien se louera facilement et vous éviterez ainsi les soucis d’absence de locataires. Vous pouvez aussi choisir d’investir dans une zone plus touristique dans le but par la suite d’y habiter pour votre retraite par exemple.

Investir à Bordeaux, Paris, Lyon, Marseille… Vous assure de louer facilement votre bien car la demande locative est forte ! Cependant les charges foncières sont assez importantes et auront un effet sur la rentabilité du bien. Il est donc conseillé de plutôt investir en Duflot dans la périphérie de ces grandes villes : des revenus fonciers plus faibles, une demande locative importante… vous avez tout à gagner !

2. Bien choisir la typologie du bien

Même si le choix de la typologie du bien va dépendre du prix de celui-ci et de la réduction d’impôts qu’il va pouvoir vous faire bénéficier, pensez à regarder quel type de demande il pourra y avoir pour ce logement !

En effet dans les zones proches des universités, préférez les T1 ou les T2, typologies favorites des étudiantes. Dans les zones résidentielles, préférez plutôt les T2 et les T3, car vous toucherez des jeunes couples ou des familles.

3. Bien choisir en fonction du prix

Le prix du bien est ce qui va définir la réduction d’impôts à laquelle vous pourrez prétendre, et surtout va définir en partie la rentabilité finale du logement. Regarder les prix des logements alentours et vérifier que le prix est dans le marché ! Un prix trop élevé vous fera perdre en rentabilité surtout si vous souhaitez le revendre au bout des 9 ans de location obligatoire du dispositif Duflot !

4. Bien choisir la résidence

Pour louer facilement votre bien, pensez au confort futur de vos locataires ! Les prestations de la résidence sont importantes : un parking pour un logement en ville, un balcon ou un jardin pour une zone résidentielle, la dépense énergétique des logements : le label BBC garantit un logement économes en énergie et 30 à 50% de dépenses énergétiques en moins…

L’emplacement de la résidence est important aussi : proche des commerces, des transports en commun, des écoles ou des crèches… Ce seront des avantages importants pour vos futurs locataires !

5. Le plus important… Faites vous conseiller !

Pour plusieurs raisons et principalement parce que l’investissement n’est pas chose aisée, nous vous conseillons de vous faire aider dans votre projet ! Les promoteurs immobiliers, constructeurs de logements neufs, disposent souvent de conseillers spécialisés qui pourront vous aider tout au long de votre projet, en vous proposant notamment un bien en accord avec votre profil. Les notaires, agents immobiliers… sont aussi au fait de ces sujets et peuvent vous conseiller pour votre investissement Duflot.

Dans tous les cas vous pouvez nous contacter pour poser toutes vos questions, nous tenterons de vous aider dans votre projet !